L’environnement et le paysage

  • Imprimer cette Page

L’environnement

Des inventaires de terrain ont été réalisés pour déterminer la présence ou non d’espèces spécifiques sur les zones d’emprises des variantes. Concernant la flore, aucune espèce protégée n’a été recensée.
Concernant la faune, les enjeux sont localement modérés ou faibles.

Pour la sortie « Roquerousse », des contacts ponctuels ont été recensés avec l’Alouette lulu, quelques reptiles et insectes à enjeu modéré. L’impact éventuel sur des zones de chasse de certains chiroptères est lui aussi considéré comme modéré.
Pour l’entrée « Talagard droit », les enjeux sont également modérés. Le terrain concerné par le projet peut être une zone de vie, de chasse ou de transit pour certains chiroptères, oiseaux et reptiles. La présence de l’écureuil roux correspond à un impact faible.

Dans tous les cas, des mesures particulièrement adaptées doivent être prises compte tenu des enjeux identifiés, même modérés. Par exemple, le balisage éventuel des zones à préserver et la limitation des engins de chantier motorisés.

Echangeur A7 Salon Nord - Faune

Le bâti

Les emprises strictes des deux variantes préférentielles se situent hors de tout secteur résidentiel urbain.

L’insertion paysagère

Sur l’entrée « Talagard »

La zone d’emprise de l’entrée « Talagard droit » est composée en partie de genêts d’Espagne et de quelques arbres. Le projet prévoit de végétaliser les nouveaux aménagements. Le long de la première partie de la bretelle, les talus en remblais seront parés d’un mélange d’arbustes. Le bassin créé entre la gare de péage et l’A7 sera intégré au paysage par la plantation de haies arbustives en son pourtour et la végétalisation des talus.

Echangeur A7 Salon Nord - DDP état existant

Sur la sortie « Roquerousse »

Actuellement, la zone d’emprise de la sortie « Roquerousse » est composée de pins d’Alep et de pins parasols, avec quelques carrés d’oliviers. Le projet porte donc une attention particulière à la revégétalisation du site. Il prévoit de transplanter des oliviers aux abords de la bretelle de sortie et de la gare de péage. De jeunes plans de pins seront plantés pour reconstituer à terme un boisement forestier. Des arbres adultes et quelques cyprès de Provence seront également ajoutés. Un bassin sera creusé entre l’A7 et la gare de péage, agrémenté de végétation et de haies arbustives.

Echangeur A7 Salon Nord - DDP état existant

 

Comments are closed.